jeudi 14 août 2008

Pourquoi un photographe européen part au Québec pour réaliser un projet photographique sur les ponts couverts?


Je suis très attaché à la VALEUR du travail des hommes à toutes les époques et dans tous les domaines.

Il me semble que les ponts couverts, et en particulier ceux du Québec, sont un bel exemple de ce que la sueur et le travail de l'homme entreprenant et solidaire peut faire pour transformer un territoire presque vierge en pays moderne.

Si beaucoup à déjà été fort bien dit et écrit au sujet des ponts couverts du Québec à propos de leur nombre, leurs techniques de construction, leur(s) histoire(s), il me semble possible d'exprimer avec mon travail photographique et audio-visuel, une vision plus "actuelle" qui pourrait les aider à sortir de leur image "d'objet" témoin du passé et "posé" entre deux rives d'un cours d'eau.

J'aimerai exprimer la poésie et le charme qu'ils possèdent sans tomber dans le romantisme. Montrer le génie et la compétence de leurs bâtisseurs sans donner des explications techniques. Mettre en valeur ces ponts dans leur contexte environnemental et insister sur leur valeur patrimoniale sans leur donner forcement un caractère de "relique" à conserver dans un musée.

Je me propose simplement d'apporter un "angle visuel différent" qui permettrait de mettre un trait d'union entre les ponts de bois couverts du Québec, leur environnement et les québécois d'aujourd'hui.

Jaques Brel disait: "Le talent, ça n'existe pas. Le talent, c'est d'avoir envie de faire quelque chose."

L'envie de réaliser de projets comme celui-ci est mon seul talent.

Manuel Mendo

1 commentaire:

canadian penny stocks a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.